AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 -- The moon is full and I can hear him laughing

Aller en bas 
AuteurMessage
- things we love destroy us every time
avatar

▪▪ SINCE : 10/02/2018
▪▪ FACE + CREDITS : JAMES @ROSEWINS
▪▪ MULTINICKS : ADAGIRL
▪▪ PSEUDO : HATHAWAYS, BLANDINE

- - ME MYSELF AND I - -
WRITE IN THE STARS:
DISPONIBILITÉ: OPEN ★★★

MessageSujet: -- The moon is full and I can hear him laughing   Lun 12 Fév - 19:52

elle était la lune, lui les étoiles...
idk @tumblr / noone quote

rhea belïkov

nom completRhea Madaline Belïkov. Un nom bien trop pompeux pour une jeune enfant, mais qui prend tout son sens en grandissant. Prénoms choisis en hommage à des grands-mères disparues, mais dont les histoires se racontent encore, elle n'a pas de mal à les apprécier. Même si l'un semble plus agréable que l'autre, celui qui, heureusement pour elle, est son principal. Un nom d'ailleurs, que certains écorchent bien trop à son goût. Un nom qui amène du respect, mais également de la suspicion, car les idées reçues ont la vie dure. âge, date et lieu de naissance ◦ Elle a vingt-sept, pour quelques mois encore. Et parfois, ses proches s'amusent à dire et penser qu'elle paraît plus âgée, son âme paraît-il, semble venir d'un autre temps, tant elle semble en décalage sur certaines choses.  nationalité et origine(s) ◦ Un nom de famille qui ne laisse que peu de place à l'imagination, la jeune femme descend d'une famille Russe, du côté de son père, celui-ci en garde d'ailleurs un accent très prononcé. Mais sa mère, ne lui a transmis que des gênes irlandaises et son amour pour son pays, ses croyances, ses légendes. statut civil ◦ Dire que sa vie sentimentale est compliquée, serait un euphémisme. Cela fait des années maintenant que son coeur bat plus fort pour ce garçon, Maximilien. Ils se connaissent depuis toujours ou presque et déjà petite, elle se sentait amoureuse de lui. En grandissant, leurs différences n'ont fait que de se développer, mais ils sont restés en contact, si bien que d'une certaine façon, elle a gardé ses sentiments d'enfant envers lui. Mais il n'y a jamais rien eu, parce qu'il ne le souhaitait pas, il n'était pas pour elle, qu'il disait. Et puis ça a changé il y a presque un an maintenant. Les choses ont dérapé et les ont dépassé. Leurs sentiments ont parlé pour eux et depuis ils sont ensemble d'une certaine manière, sans que cela ne soit officiel, que cela soit dit. Elle l'aime plus qu'elle ne le devrait pour son bien. Et lui, il l'aime aussi, d'une certaine manière, la sienne. Ils ne sont pas forcément compatibles, bien souvent, ils se font du mal et pourtant, ils finissent irrémédiablement par se retrouver. Car si c'est difficile ensemble, ils imaginent que séparé, cela ne pourrait qu'être pire. occupation ◦ Grâce à ses parents à la situation financière avantageuse, elle n'a jamais senti la pression de trouver rapidement un travail, et elle ne peut que leur en être reconnaissante. Mais elle l'a trouvé sa voie, avec du retard, mais elle l'a trouvé. Loin des affaires comme l'aurait secrètement souhaité son père, loin de la femme au foyer s'occupant de sa famille comme le voudrait sa mère. C'est une artiste Rhea, elle s'émerveille d'un rien, mais surtout de tout ce qu'elle peut croiser. Et quand un objectif se trouve dans ses mains, elle ne peut que capturer les instants précieux afin de les faire partager au monde. Si elle dispose d'une galerie où elle peut exposer son art, elle est bien obligée d'admettre que cela ne paie pas forcément les factures à la fin du mois. Alors elle a décidé d'élargir son art, pour capturer les souvenirs d'instant précieux, comme les anniversaires, les mariages ou encore les baptêmes. traits de caractère ◦ douce, patiente, possessive, posée, fidèle, optimiste, dévouée, chaleureuse, rancunière, butée, loyale, romantique, idéaliste (...) groupe ◦ earth. avatar ◦ lily james, malgré l'hésitation. car elle est la Rhea parfaite.

- - - - - - - - - - • - - - - - - - - - -

si vous pouviez donner un conseil à votre vous à 10 ans, lequel serait-il? C'est une amoureuse de l'amour Rhea. Et pourtant, peut-être que pour son bien-être personnel, elle se dirait de s'éloigner de Max, son Max. Celui qu'elle aime plus que de raison, mais qui est bien souvent la raison pour laquelle les larmes inondent souvent son oreiller. Si elle s'était éloigné de lui, plus tôt, ou si elle avait su rester à sa place d'amie, alors peut-être qu'elle aurait pu rencontrer un homme qui lui conviendrait peut-être plus. Mais elle ne s'est pas écouté et aujourd'hui tout son être est tourné vers lui, et tous les autres hommes ont l'air bien fade à côté de lui. Et souvent elle se sent bien stupide d'être si faible quand il entre dans l'équation.
êtes vous en vie ou vivez vous pleinement ? Elle s'est déjà posé la question, plus d'une fois. Et la réponse est : elle vit sa vie. Pleinement? Probablement que non. Elle ne vit pas d'aventure extraordinaire, elle n'est pas très téméraire. Mais sa vie, telle qu'elle est à l'heure actuelle lui convient fort bien. Peut-être qu'un jour, elle aura besoin de plus et qu'elle bouleversera son quotidien pour vivre pleinement les choses de la vie. Mais elle en doute fortement.
si vous deviez garder un seul objet, lequel serait-il? Son appareil photo, sans aucun doute. Elle ne s'en sépare jamais, si elle ne le porte pas autour du cou, alors il se trouve dans son sac ou dans sa voiture. Elle ne quitte jamais son appartement sans l'emporter avec elle. Il est son plus fidèle compagnon, sans aucun doute. Il est celui qui est à ses côtés, quand elle découvre des paysages à couper le souffle ou qu'elle est témoin d'une scène époustouflante et qu'elle veut capturer ses moments de vie. Des photos, elle en a des milliers car elle est toujours incapable d'en supprimer. Alors s'il ne devait rester qu'un objet dans sa vie, ce serait probablement son appareil photo, sans le moindre doute.

∴ ∴ ∴
01. Elle parle plusieurs langues, l'anglais, le français et le russe. C'est une chose qu'elle adore, apprendre le langage d'autres pays. 02. On aime dire que c'est une artiste Rhea, et on ne pourrait pas avoir tord. Elle pousse la chansonnette, à quelques occasions, elle joue du piano quand personne ne regarde. Ses photos arrivent à capturer des émotions qu'en temps normal, seul l'oeil peut voir. Et elle peint, elle dessine. Depuis toujours, mais ça lui était passé, pendant un temps. Depuis peu, elle retrouve du plaisir, à sentir la feuille sous ses doigts, à imaginer et laisser libre court à son crayon.  03. Maximilien, Max, est le premier et le seul amour de Rhea. Sa connaissance des sentiments ne s'arrêtent qu'à ce qu'elle ressent pour lui. Et c'est suffisant. Elle est novice en la matière, parce qu'elle a jamais cherché, jamais eu envie d'aller ailleurs. Parce qu'avec lui, elle ressent tout intensément. 04. Elle a une passion pour la pâtisserie. Elle a tendance à pâtisser, avec exagération quand elle est stressée, ou qu'elle a du mal à faire face à une situation. 05. Elle a une soeur aînée, de qui elle ne pourrait pas être plus différente. Plus jeunes, elles ne s'entendaient pas vraiment, tout semblait les opposer. Et pourtant, les années ont passé et c'est quand les kilomètres les ont séparé qu'elles ont fini par créer des liens, par se rapprocher. 06. Elle aime la solitude, Rhea. C'est étrange, parce qu'elle aime également la compagnie. Pourtant, elle a besoin de sa dose de solitude, pour faire le point, pour se recentrer. 07. Quand elle a eu vingt ans, elle a eu besoin d'indépendance. Grâce à ses jobs d'été, mais aussi grâce au soutien financier de ses parents, elle a pu se payer un petit cottage, au bout de la ville, un peu excentré de tout. Il est tout ce dont elle a besoin et elle l'admet sans mal, elle l'a toujours regardé de loin, rêvant du jour où il serait à elle. Parce qu'elle est comme ça Rhea, elle a des rêves plein la tête. Et elle fait toujours tout pour les réaliser. 08. On peut la penser naïve Rhea. Trop douce, trop calme. C'est un peu vrai, mais elle déteste ça. Alors elle essaie, tant bien que mal, de se montrer plus dur. Parce qu'elle ne veut pas être le dindon d'une farce dont elle ignorerait l'existence. 09. A cause de cette manie qu'elle a eut de lire partout, on s'est souvent moqué d'elle à l'école. C'était trop bizarre. C'était une intello. Qu'elle a souvent entendu. On la poussait parfois, parce qu'on savait bien qu'elle ne dirait rien. C'est un accident. Qu'elle disait à tout le monde. Mais sa douceur a eu raison des brutes, car elle a touché des personnes en plein coeur, des personnes qui lui sont depuis fidèle. Max en a abîmé des visages, pour éviter qu'on lui fasse de la peine. Tout comme Andy et Eliott, ses proches amis, qui ont depuis tout fait pour la protéger. Elle se sent petite chose fragile, c'est comme ça qu'il la voit d'une certaine manière. Et depuis le lycée, cela n'a pas vraiment changé. others. son pêché mignon c'est le beurre de cacahuète - elle a une collection impressionnante de bougie - il n'est pas rare de la voir se balader quand à l'extérieur, le temps se dégrade - elle a très envie d'adopter un chiot, c'est probablement la prochaine étape de sa vie - elle ne boit que très peu, ce qui explique pourquoi il ne lui faut que très peu de verre pour s’enivrer - elle déteste la cannelle - elle ne boit pas de café, elle déteste ça - elle a tendance à écouter de la vielle musique - elle n'utilise que rarement sa voiture, préférant ses pieds ou encore le vélo - elle a toujours rêvé d'avoir des chevaux - elle fait du yoga plusieurs fois par semaine - elle est très habile de ses mains - elle adore apprendre de nouvelles choses -  
☽ ☽ ☽
- - - - - - - - - - • - - - - - - - - - -
pseudo/prénom ◦ prsnoova, blandine. âge ◦ 24 ans, encore un peu. pays ◦ France. type de personnage ◦  inventé présence ◦ j'suis carrément obligée de passer tous les jours car jl'aime. Mais je rp souvent le weekend par manque de temps ailleurs. autre ◦ sentez-vous comme à la maison.  


Dernière édition par Rhea Belïkov le Ven 30 Mar - 22:48, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- things we love destroy us every time
avatar

▪▪ SINCE : 10/02/2018
▪▪ FACE + CREDITS : JAMES @ROSEWINS
▪▪ MULTINICKS : ADAGIRL
▪▪ PSEUDO : HATHAWAYS, BLANDINE

- - ME MYSELF AND I - -
WRITE IN THE STARS:
DISPONIBILITÉ: OPEN ★★★

MessageSujet: Re: -- The moon is full and I can hear him laughing   Lun 12 Fév - 19:52

✼✼✼


“You think I don’t want to run to you But there are mountains
And there are doors that we can’t walk through”



Elle a éteint sa lumière depuis de longues minutes maintenant, mais le sommeil ne semble pas venir à elle. Elle est seule, dans cette petite chambre au lit qui lui semble beaucoup trop grand pour une seule personne. Il n'est pas là, pas ce soir. Comme souvent. Et elle soupire à ce constat. Des amis à elle vivent des histoires sentimentales, mais celles-ci semblent bien loin d'égaler la sienne. Et elle est jalouse, oui jalouse de la normalité de celles-ci. Elle voudrait en vivre une aussi. Avoir un petit ami aimant et présent, rassurant et protecteur, qui l'aimerait autant qu'elle l'aime, qui lui offrirait le monde et plus encore. Qui la ferait passer en premier et n'aurait pas peur de montrer leurs relations au monde. Mais ce n'est pas ce qu'elle vit. Ça ne l'a jamais été. Au moment où elle a posé les yeux sur Max, elle était déjà perdue. Elle est tombée amoureuse, comme l'enfant qu'elle était mais ses sentiments ont évolué en même temps qu'elle et ça ne s'est pas calmé. Il l'avait prévenu, bien souvent du genre d'homme qu'il était. Il n'était pas pour elle, il ne pouvait pas l'être qu'il disait. Et il avait peut-être raison. Elle aurait peut-être dû l'écouter, mais elle est bornée et elle est restée cette femme au regard amoureux, auquel il a fini par succomber. Depuis, ils se voient souvent, tous les deux, loin du monde. Ils sont ensemble d'une certaine manière, mais pas de la façon dont elle le voudrait. Pas du tout. Elle veut plus. Elle soupire de nouveau, se retournant brusquement, tapant de son oreiller pour lui faire changer de forme, mais surtout pour exprimer sa frustration. Ils devaient passer la soirée de la veille ensemble et finalement à la dernière minute, il a annulé, utilisant une excuse stupide. Et depuis, plus rien. Comme si elle ne comptait pas. Et son coeur en souffre, plus qu'elle ne le dit à lui ou aux autres, plus qu'elle ne s'en rend compte. Et elle ne peut empêcher une larme de couler le long de sa joue. Elle est trop sentimentale qu'elle se dit, ça ne devrait pas la toucher autant. Et pourtant, elle ne peut pas s'en empêcher. Elle essuie cette perle salée d'un geste rageur, s'insurgeant probablement contre elle-même à l'intérieur. Soit forte. Ne pleure pas pour lui. Peut-être que tu mérites mieux et qu'il est temps de tourner la page. Passer à autre chose, elle en rêve parfois. Assez forte, elle lui dirait une bonne fois pour toutes qu'entre eux, c'est terminé et qu'elle ne veut plus le voir. Elle lui dirait tout ce qu'elle garde à l'intérieur depuis ces longs mois. Mais elle sait que ce n'est pas possible, parce que malgré ses défauts, malgré la tristesse qu'elle peut parfois endurer, son coeur semble lui appartenir entièrement et il n'est pas prêt à renoncer à cet homme. À cette constatation, de nouvelles larmes se mettent à couler sur ses joues et une fois encore, elle se sent stupide. Et puis elle l'entend, le grincement particulier de sa fenêtre. Elle pourrait avoir peur, se retourner brusquement pour jeter le premier objet qui lui tombe sous la main. Son rythme cardiaque pourrait s'accélérer. Et il le fait. Mais pas parce qu'elle a peur, mais parce qu'elle sait. Oui elle sait que c'est lui, comme si ses larmes avaient été un appel, ou quelque chose de la sorte. Mais elle reste immobile, se contentant d'attendre. Elle ignore comment, mais il a toujours réussi à ouvrir sa fenêtre pour se glisser dans sa chambre. Déjà quand elle était adolescente et qu'elle vivait chez ses parents. Quand il avait besoin d'un échappatoire c'est elle qu'il venait voir et il dormait à même le sol, parce qu'à l'époque, ni l'un ni l'autre n'avaient encore succombé. Et elle a rapidement remarqué qu'après avoir déménagé dans son petit cottage, à l'écart du monde, il a gardé la même habitude. Dans son dos, elle sent ses mouvements qu'elle imagine fluides et rapidement il s'allonge à ses côtés, comme si c'était naturel. Ses bras finissent par enlacer sa taille, alors qu'il l'attire contre lui et qu'il dépose un baiser dans son cou. Elle inspire profondément, profitant légèrement de ce moment. Mais beaucoup trop vite, elle se retourne et malgré l'obscurité, elle peut voir les détails de ce visage qu'elle a déjà bien souvent observé. « Tu ne dors pas? » qu'il lui dit, d'une voix douce comme toute première parole. Elle secoue la tête en guise de réponse, ses pensées du soir ont eu un effet sur ses sentiments et si les larmes ont coulé, elle ne doute pas un instant qu'elle peut également avoir la voix qui tremble. D'une main plus délicate qu'il ne le montre à tous, il lui caresse la joue, se rendant rapidement compte de l'humidité de celles-ci. « Tu as pleuré... » Ce n'est pas une question, plutôt une affirmation à laquelle elle ne sait pas quoi ajouté. « hmm... » « Je suis désolé... » parce qu'il le sait fort bien Max, que c'est en partie sa faute à lui. Elle ne répond pas, pas vraiment, elle se contente simplement d'appuyer sa joue contre sa main, tout en inspirant profondément, une nouvelle fois. Son parfum, c'est ce qu'elle sent principalement à cet instant, et cela l'a fait se sentir un petit peu mieux. Elle aimerait lui en vouloir, vraiment, mais elle est faible dès qu'il est trop proche. Et il l'est. « Je- » Qu'il commence, alors que son pouce continue de caresser avec délicatesse la joue de la jeune femme. « sshh... » qu'elle lui dit, l'empêchant de parler plus. « Tu es là maintenant... » qu'elle souffle à demi-mot. A son tour, elle lui caresse le visage, ses doigts se balade sur son doux visage, rappent sur la barbe de trois jours de cet homme qu'elle aime sans doute un peu trop. Et ils rencontrent comme un obstacle, son visage si lisse ne l'est plus à cet endroit. Il semble blessé et elle fronce les sourcils, caressant avec délicatesse cette zone, comme si elle cherchait des réponses, ou comme si elle cherchait à faire disparaître cette imperfection. « C'est rien. » qu'il dit, comme s'il lisait dans ses pensées, répondant à sa question silencieuse. « Je n'aime pas savoir que tu souffres.. » « Ce n'est pas le cas et j'suis là. »  « Oui, ce soir tu es là.. » « Et j'vais nul part. » Elle se rapproche, encore un peu plus, pour sentir son corps contre le sien, laisser sa respiration calquer celle de Max. Il ne va nul part. C'est ce qu'il lui dit. Il ne va nul part, pour l'instant, seulement. Mais elle se contente de ce qu'elle à. Il vaut mieux l'avoir à moitié que de ne pas l'avoir du tout, qu'elle se dit. Il est là. Elle profite. Et ça lui met du baume au coeur, à Rhea, tandis que cela brise celui de Max, de se dire qu'il n'est pas assez bien.

_________________

( I'm trying to hold my breath let it stay this way can't let this moment end )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
-- The moon is full and I can hear him laughing
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'armée full boîte de conserve du métalkramé
» AN OPEN LETTER TO BAN KI-MOON
» [2000pts ork]La Band' à Wazdakka (full moto)
» bad moon à 1500pts
» La Waaagh Kassos, les Bad Moon's Killa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
(above the clouds) :: corbeille-
Sauter vers: